Le Phénomène Bridezilla

Ce terme créé aux USA à la suite de la série de téléréalité éponyme “Bridezillas”, est la contraction entre “Bride” (en anglais “Mariée”) et “Godzilla”, un énorme monstre rampant détruisant tout sur son passage.

Un surnom peu flatteur pour celles qui organisent le jour le plus beau de leur vie ! Mais pourquoi donc parle-t-on d’un phénomène Bridezilla ? Et qui sont-elles ? Est-ce que l’on doit obligatoirement en devenir une ?

Qui sont-elles ?

Si même les plus calmes et dociles peuvent devenir des “Bridezillas”, pas de panique, ce phénomène n’est pas commun !

Wikipédia défini la personne comme : “Fiancée, qui lors de la préparation de ses noces, en régente odieusement le moindre détail.”

Mais on vous rassure tout de suite, les femmes ne sont pas les seules à être atteintes de ces symptômes ! Les “Groomzillas” et surtout les “Stepmotherzilla” (comprenez “Mariézilla” et “Bellemèrezilla”) existent aussi 😉

Les causes

Les bridezillas ont plus le profil de victimes que de semeurs de trouble ! Et pour cause, préparer son mariage est devenu aujourd’hui un vrai marathon, la vie professionnelle et conjugale en plus à gérer.

De nos jours, une vraie attente de qualité est exigée de la part des invités : avoir un mariage différent de ceux déjà vus, un traiteur d’excellence, un lieu incroyable… et tout cela sans aide financière qu’apportaient auparavant les parents !

Les critiques vont bon train, les négociations musclées avec les prestataires sont multiples, la belle famille est un peu trop présente, les demoiselles d’honneur ne sont jamais disponibles et la chère et douce moitié est souvent aux abonnés absents…

Pas surprenant que cela génère du stress, un manque de confiance en soi, un grand sentiment de frustration et un véritable épuisement. Un cocktail explosif !

Comment faire pour ne pas tomber dans cette roue infernale

La préparation et l’organisation d’un mariage peut se révéler très stressantes… Voici nos conseils pour devenir une “Cool Bride” :

1. Se recentrer sur son couple

Dans un mariage, la chose la plus importante est le couple ! Ce n’est donc pas le moment de tout faire voler en éclat. Même si l’organisation vous prend les ¾ de votre planning, assurez-vous de prendre du temps ensemble, à rien faire, parler, se balader ou regarder des séries à deux. Le but étant de le faire passer en premier, tout en répondant à ses obligations !

2. Relativiser en prenant du recul

Si le mariage est le plus beau jour de votre vie, pourquoi faire vivre un enfer à votre 

entourage ? Le plus souvent, la future mariée le vit aussi comme un bagne, ce qui est loin de ressembler aux sentiments que l’on peut avoir d’un mariage !

La solution : prenez absolument du recul ! Votre mariage ne sera jamais ultra-parfait.

Pour prendre du recul sur la situation, prenez le large ! Que pensez-vous d’une semaine de vacances au bord de la mer loin de tout 

problème ? Une pré-lune de miel avec chéri ?

Mais on vous voit venir ! Pas de sueurs froides, vous n’êtes pas obligés de débourser des sommes astronomiques pour vous évader. Une région française qui vous est inconnue à tous les deux fait très bien l’affaire et peut se révéler pleines de belles surprises !

3. Impliquer sa moitié dans les décisions et négociations

Un mariage est d’abord l’union de deux personnes qui s’aiment.

Alors pas question que chéri se repose tranquillement dans son canapé, bière à la main et télécommande dans l’autre tandis que vous remuez ciel et terre pour trouver le traiteur parfait !

Sans mettre la zizanie dans votre couple, prenez le temps de lui expliquer pourquoi vous avez besoin de son aide et de son avis, expliquez lui vos attentes de ce mariage. Vous le savez, une discussion calme et posée est clé de bonheur dans un couple !

Il se rendra vite compte que (déguster) tester des dizaines de gâteaux pour votre wedding cake sera bien plus intéressant que de ne rien faire !

 

Vous pouvez aussi demander à vos proches, vos ami(e)s et votre famille de mettre la main à la pâte ! Même s’ils ne vous le proposent pas, ils seront ravis de vous aider pour préparer ce merveilleux jour !

4. Savoir déléguer

L’un des acteurs principaux du stress et de la fatigue est de vouloir tout gérer toute seule. 

En plus de vous rajouter une charge mentale et physique énorme, organiser un événement presque seule de cette ampleur tient de l’impossible ! Crise de nerfs et d’épuisement garantie…

Notre conseil : apprenez à déléguer. Et oui ! Même si les décisions de belle-maman vous fait grincer les dents, déléguer et le moyen le plus indiqué pour ne pas finir en Bridezilla. Prenez le temps d’organiser des réunions (par téléphone, skype ou en face à face si possible) avec toutes les personnes qui vous aideront pendant le temps de la préparation. N’essayez pas d’imposer vos choix mais expliquez plutôt pourquoi vous voulez ou ne voulez pas telle et telle chose.

Faites leur comprendre, en cas de têtes butées et d’idées arrêtées, que vous souhaitez le mariage de vos rêves, qui vous ressemblent vraiment.   

Autre alternative : choisir une wedding planner. A votre écoute et se tenant à votre budget, la wedding planner saura faire des choix avisé et qui vous correspondent ! Elle est la clé d’un mariage à votre image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *