Le discours de mariage

Que vous soyez le marié/la marié(e) ou le témoin/la témouine, le discours sera un élément auquel vous ne pourrez pas déroger !

1. Préparez avec soin l’introduction

L’introduction est la clé de tout bon discours ! Savoir capter l’attention du public dès les premiers mots est essentiel. Commencez par une phrase d’accroche, pouvant être par exemple surprenante ou racontant une anecdote que vous détaillerez afin de montrer l’attachement que vous portez à cette/ces personne(s) ou raconter la rencontre, le coup de foudre que vous avez ressenti pour elle/lui. Vous pouvez aussi mettre du suspense dans votre introduction ! Cela permettra aux convives de rester concentrés dès le départ de votre discours et de les tenir en haleine pour la suite.

2. Définissez l’émotion que vous voulez transmettre

Amour, joie, amusement, attendrissement… Les émotions que vous pouvez faire passer à vos convives sont nombreuses ! Définissez bien lesquelles et à quel moment vous voulez les faire passer. Elles guideront la rédaction et l’âme de votre discours.
Créez de la surprise ! Pour déclarer vos sentiments, faire rire vos invités ou tout simplement fêter l’union de deux personnes qui s’aiment, et rendre votre discours inoubliable, surprenez l’assemblée en lançant une vidéo surprise, un flash danse pour le ou la marié(e), une belle chanson guitare à la main, un diaporama de photos drôles et émouvantes des mariées…

3. Adaptez votre discours à votre audience

Vous ne prenez pas la parole devant une assemblée d’entreprise ou seulement pour la personne qui vous tient particulièrement à coeur en ce jour, mais aussi devant tous les invités du mariage ! Pensez donc à accorder votre texte pour que tout le monde vous comprenne :

  • Faites des phrases courtes
  • Parlez doucement
  • Faites des silences (lors de situations comiques par exemple)
  • Jouez avec les intonations de votre voix
  • Faites des pauses un peu plus longues lorsque vous voulez marquer un élément (une anecdote drôle, une forte émotion, un message primordial)
  • Prenez une voix posée et soignez votre prononciation et votre langage
  • Parlez distinctement pour que l’on vous entende jusqu’au fond de la salle

Et rappelez-vous, l’émotion passera aussi par l’adaptation de votre discours !

4. Argumentez

Prononcez chaque élément dont vous voulez parler (souvenir, anecdotes drôles, sentiments ressentis…) par une phrase simple et courte, puis, argumentez en définissant point par point les éléments qui vous paraissent important. Finissez avec le point le plus important afin de marquer les esprits et de laisser vos invités sur une note mémorable, drôle, émouvante en fonction de l’émotion que vous voulez laisser passer.

5. Rendez-le unique

Parlez avec votre cœur ! Faites un discours à votre image, sans en rajouter trop et sans utiliser des phrases toute faite. L’émotion et la réussite de votre discours tient à la véracité de vos paroles et de ce qu’elles représentent pour vous !

6. Animez-le

Amis et témoins des mariés, abusez d’images (en diaporama par exemple), de citations personnelles, de jeux, devinettes et pourquoi pas de chansons ! Tout est bon pour dynamiser votre speech et le rendre historique. Laissez marcher votre créativité pour un discours totalement unique !

7. Impliquez-les

Toujours pour les témoins et la famille proche des mariés : vous pouvez poser des questions concernant le ou la marié(e), interroger la foule autour d’une histoire, d’un trait de personnalité de la personne connu par la plupart ou encore choisir quelqu’un dans le public. Voici quelques questions à poser aux invités : “Qui a déjà vu … faire ceci et cela ? Qui le connaît depuis… d’années ? Qui se rappelle de… ? etc.” Impliquer les invités, les témoins ou les mariés permettra de mettre de l’ambiance, de casser avec les codes d’un discours banal et d’engager avec humour les convives dans votre discours !

8. Soignez votre conclusion

Récapitulez les points les plus importants abordés lors de votre discours et tirez-en des conclusions (exemple : Tu es passionné(e), maladroit(e) et tendre. Ce sont ces adorables petites particularités qui te rendent parfait(e), et c’est pour cela que je t’aime).

PS : Rappelez vous que les meilleurs discours ne sont pas les plus longs ! En effet, vous risquez de perdre l’attention de votre audience et de rendre votre discours ennuyant… Essayez de tenir pas de plus de 10 minutes maximum, 5 minutes étant la moyenne d’un bon discours. Vous pouvez aussi jouer sur la surprise et l’humour afin de rendre votre speech plus intéressant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *